RĂ©union sur la salle de spectacle

22 mai 2011 par admin | 1 Commentaire | 831 vues

Sous la prĂ©sidence de Robert Chardon la commission a tout d’abord Ă©coutĂ© les deux reprĂ©sentantes du bureau d’études « IOSIS CONSEIL », qui ont donnĂ©, en s’appuyant sur un diaporama, les rĂ©sultats de leurs analyses sur la base d’une surface allouĂ©e au sol de 1 200 m2 .

Trois scénarii répondant à nos besoins ont été retenus en adéquation avec le développement culturel de notre commune.

Lire la suite

La capacité d’accueil reste focalisée sur 350 places assises et 650 debout.
La salle sera en mesure de recevoir des compagnies professionnelles qui nous permettront de voir, nous l’espérons, des pièces de théâtre de qualité. Le bureau d’études a tenu compte des nuisances autour du bâtiment (mesures anti-bruit) et du respect en matière d’énergie (bâtiment basse consommation).
Le bâtiment de catégorie III possèdera un espace d’accueil, des locaux et services techniques, une salle de spectacles avec sa régie et une aire de réception des poids lourds chargés du transport des équipements et décors.
Les réflexions du bureau d’études portent aussi sur les surfaces attribuées au hall et à la billetterie, sans oublier le bar-buvette, les services techniques et le bloc scène.
Suivant la modélisation adoptée, l’étude a porté sur les avantages et inconvénients, l’attractivité, les aménagements urbains.
Ajoutons les problèmes de visibilité, surtout depuis la future place publique de la ZAC des Michelons et l’accessibilité.
Lors du lancement du projet architectural rappel d’une recherche de disposition harmonieuse des différents volumes et surfaces.
En fin d’exposé la note douloureuse  s’est affichée :
ScĂ©nario I – 2 934 800 â‚¬
ScĂ©nario II- 3 352 700 â‚¬
ScĂ©nario II- 3 352 700 â‚¬
Sans oublier, quelle que soit la solution retenue, 40 000 â‚¬ de logistique.

Après ce plat de résistance, les échanges ont fleuri, avec parfois des réactions qui m’ont paru brutales.
Pierre Morbelli doute que nous puissions réaliser un ouvrage de grande envergure.
Robert Chardon plaide pour plusieurs pôles culturels sur notre commune au lieu d’un point central regroupant toutes les activités et pouvant se concevoir, comme une maison de la culture. Madame De valence intervient avec énergie pour que la Médiathèque s’inscrive dans le bâtiment accueillant la salle de spectacles. Cette dernière perspective favorisant l’accès des Venellois à un ensemble d’activités culturelles plus ou moins familières, sur un site donné, me paraît propice à des découvertes inattendues et à des rencontres qui renforceront le lien social.
Un rapport de synthèse va être rédigé et présenté au groupe majoritaire pour statuer et lancer la phase du projet architectural qui réclamera vigilance et esprit critique afin que l’œuvre définitive soit une embellie à la porte de notre commune.

Une RĂ©ponse pour “ RĂ©union sur la salle de spectacle ”

  1. 13770 le 23 mai 2011 Ă  7:04

    Avons-nous une estimation des frais de fonctionnement liés à ces structures ?